En arrivant vers Gaillac, en fin de journée, le ciel s'était paré de couleurs

et les vignes dorées allongeaient les rangs dépouillés de grappes.

Comment sera le vin de cette année ?

Aura-t-il une jolie robe ?

Sera-t-il câpiteux, charpenté, gouleyant, fruité ? 

Aura-t-il des arômes de mûres, de bananes, de foin coupé ou de ................  raisin ???

Sera-t-il classé dans les grandes années de tous les catalogues d'oenologie ? 

Tout ça, c'est une autre histoire. 

Je vous offre cette petite série du vignoble de Broze, tout près de Gaillac.

(Photos prises un peu à la va vite, 

à droite et à gauche de la route, le ciel n'était pas dans les mêmes teintes.

Je ne sais pas vous, mais moi, c'est souvent un peu précipité,

"vite, arrête toi que je prenne une photo, c'est trop beau !!!!!" .)

 

P1180581

P1180584

P1180585

P1180586

Je profite de ces photos pour vous offrir un poème écrit par un ami poète, 

ces vues me font penser un peu aux paysages toscans.

vigne rouge

                                                  

Sous le ciel de Toscane

Une calèche qui lambine

Derrière un cheval qui fait l’âne,

Le cocher guide a bonne mine

Sous le ciel d’été en Toscane.

 

Une tour ronde qui s’incline

Autour, dansant une pavane,

Une foule qui s’agglutine

Sous le ciel d’été en Toscane.

                                                             

Tous les passagers en sourdine

A bord d’une abbaye romane,

Louangent une arche divine

Sous le ciel d’été en Toscane.

 

Le long des berges florentines

Les croyants avec les profanes,

Ont le regard qui s’enlumine

Sous le ciel d’été en Toscane.

 

Sur le Pont Vieux qui s’illumine

Emerveillés, les passants flânent,

Comme un monôme qui chemine

Sous le ciel d’été en Toscane…

 

…Un cyprès vert sur la colline

Un olivier qui se pavane,

Un tournesol qui se dandine

Sous le ciel d’été en Toscane.

 

Le pampre qui courbe l’échine

Ses grappes bleues avant la glane,

Au soleil  d’été qui décline

Vers le ciel d’octobre en Toscane…

 

…Et la vigne qui dodeline

A l’heure des jours qui se fanent,

Ses feuilles tremblent dans la bruine

Sous le ciel d’automne en Toscane.

 

Jacques Premel-Cabic

vigne rouge

Bonne journée à vous tous et merci à Jacques